Retrouvez le discours de M. Le Compagnon pendant la cérémonie des vœux 2018

Mesdames Messieurs bonsoir,

Chers amis Fontenaysiens :

Le Conseil Municipal et moi-même sommes très heureux de vous accueillir pour cette traditionnelle cérémonie des vœux.

 Nous sommes à ce jour, selon l’INSEE, 2020 habitants à Fontenay-lès-Briis.

Je ne vais pas vous donner la liste des opérations réalisées en 2017, puisque nous avons publié récemment une lettre de Fontenay « spécial mi-mandat » qui résumait l’ensemble des activités communales entre 2014-2017.

Pour débuter, je voudrais cependant rappeler les quelques opérations 2017 qui sont en ce début 2018, en cours de finalisation :

  • Il s’agit de l’installation de panneaux lumineux d’information l’un au croisement de Bel Air, et le second au Bourg.
  • Avec les « brèves de Fontenay » transmises par mail, et la « Lettre de Fontenay » distribuée dans les boites aux lettres, ce troisième média va nous permettre, ainsi qu’à nos associations, de faire de l’information journalière, au plus près des évènements communaux, et même au-delà.
  • Il s’agit aussi de la fin de l’expérimentation effectuée dans le but de sécuriser la traversée du hameau de Verville avec le Département, et de celle en traversée d’Arpenty, qui doit démarrer maintenant rapidement.
  • Enfin il s’agit de la rénovation de la toiture qui couvre les deux appartements situés à l’école qui devrait débuter dans les jours à venir.

Pour l’année 2018, c’est toujours dans un cadre budgétaire très contraint, que nous allons lancer une opération importante financièrement. Il s’agit de l’agrandissement de notre école et de la réalisation d’un parking complémentaire à celui existant.

Notre école arrive à saturation, et nous devons pour la rentrée prochaine, permettre la libération d’une salle de classe existante, utilisée jusqu’à présent pour les activités périscolaires.

Pour ce faire, nous avons décidé de construire une structure spécifique au périscolaire, entre l’école actuelle et le plateau d’évolution, en ayant réfléchi à l’implantation ultérieure d’un second bâtiment, complémentaire au premier, dédié à la restauration scolaire. Ceci nous permettra dans le futur, de libérer des surfaces dans l’école actuelle, pour y créer de nouvelles salles de classes lorsque le besoin s’en fera sentir. Les contraintes réglementaires liées aux délais de lancement des appels d’offres, à l’obtention des subventions avec la Région, le Département, la Caisse d’Allocations Familiales ne nous permettront pas d’être au rendez-vous de septembre prochain. Aussi, nous serons contraints de louer une structure provisoire de 50 m2 environ pour faire fonctionner le périscolaire pendant la fin des travaux.

Adossé à ce projet, nous devons réaliser un parking pour retrouver la fluidité de circulation lors de l’arrivée et le départ des élèves accompagnés en voiture par leurs parents. Localisé près des tennis, il fera partie d’un ensemble plus vaste comprenant la restauration de la continuité écologique d’un cours d’eau en partie busé actuellement. Il permettra de créer un lien entre deux zones classées en Espace Naturel Sensible qui sont des réservoirs de biodiversité, celle de Quincampoix et celle du Parc de la RATP. Une zone évènementielle, un futur terrain de boules, et un réseau de chemins piétonniers permettront de disposer à terme d’un ensemble cohérent, favorisant ainsi, la mise en place d’un pédibus entre le bourg et l’école. Ce dossier que nous travaillons avec le Syndicat de l’Orge, en est au niveau APS.

Nous poursuivons par ailleurs, avec notre architecte choisi en lien avec le PNR, l’étude de la rénovation par tranches de la grange du bourg. Les premières esquisses nous ont été transmises récemment, et nous devrions pouvoir être en mesure de déposer un permis de construire dans le courant de l’année.

Nous avons lancé depuis quelques semaines la rénovation de notre site Internet. C’est un travail important, qui nécessite du temps, de la créativité, et de l’expérience. Pour cela nous avons passé commande à une entreprise de Fontenay, spécialisée dans ce type de réalisation. Ce n’est d’ailleurs pas la seule spécialité de son responsable puisqu’il pratique, dans ses moments de loisirs, le hockey sur gazon, avec beaucoup de réussite pour l’association du Hockey Club du Trèfle qu’il a fondé avec son épouse, mais aussi, bien entendu pour les jeunes de Fontenay et ceux des nombreuses communes de la CCPL.

Avec l’aide de Catherine Dupont et Emmanuel Goblet, conseillers municipaux, ce nouveau site est en ligne depuis le début de la semaine. Vous pouvez donc le tester, et nous faire part de vos premières critiques objectives. Je les remercie déjà pour leur engagement, et la patience dont ils font preuve vis-à-vis de leur donneur d’ordres. Merci également pour la présentation des activités 2017 qui tournent durant ces vœux.

Catherine, que je viens de citer, avec quelques autres bénévoles, est aussi très active en médiathèque.

Ils permettent à Anne-Christelle notre bibliothécaire, de répondre à une demande de nos concitoyens, celle d’une ouverture le samedi matin. Qu’ils en soient remerciés car Anne-Christelle nous le rappelait récemment, de nouveaux visages apparaissent en médiathèque, attirés par les activités quasi permanentes qui y sont déployées, au profit des jeunes en particulier. Merci Anne-Christelle.

Merci donc à tous les bénévoles de nos associations qui montrent que la vie du village, ce sont eux qui la créent, qui la font vivre, et qui l’entretiennent. Les élus ne sont là que pour la susciter, et l’aider à prospérer. Nous pouvons les applaudir !

Les grosses opérations citées précédemment vont nécessiter que nous observions une pause sur d’autres projets que nous avions programmés.

Il s’agit de la fin de la rénovation du lavoir du bourg, pour lequel, prévoyants, nous avions scindé les travaux en deux parties. La première traitant la toiture est terminée. La seconde traitant la rénovation des 3 bassins devra attendre encore un peu.

Parmi les projets que nous avions programmés, Il y avait aussi la restructuration du centre bourg pour lequel nous avons conduit en 2017 une étude ouverte à tous les Fontenaysiens, qui nous aura permis de dégager les grandes lignes de ce que sera le bourg dans les années à venir. Un centre ouvert sur ses nouveaux habitants, un réseau de chemins piétonniers permettant de renforcer les liens entre les différents lieux de vie, une place publique centrale sacralisée, un jardin intérieur derrière l’Eglise/Mairie, et un tiers lieu dans l’ancien presbytère et la grange, dont la définition est laissée pour l’instant à l’opportunisme des Fontenaysiens. Ce projet prendra de ce fait un peu de retard.

Je peux aussi vous annoncer que nous travaillons en partenariat avec l’ADMR (Aide à Domicile en Milieu Rural) sur le regroupement de l’ensemble de leurs structures essonniennes à Fontenay dans l’ancienne grange EDON de la Ferme de la Tourelle. Cette opération pourrait débuter fin 2018.

Toujours au Bourg, le Syndicat de l’Orge poursuit le remplacement de la station d’épuration, et cela, sans perturbation du fonctionnement pour ses habitants.

Dans les hameaux, les stations d’épuration de la Charmoise et d’Arpenty ont été inaugurées. Il reste encore quelques branchements de particuliers à réaliser pour que l’on puisse considérer que cette grosse opération est terminée. Un grand merci à ce syndicat qui, après avoir apporté un confort certain à nos concitoyens avec l’assainissement autonome, va nous permettre dans quelques années de retrouver une bonne qualité écologique de la Charmoise. Merci bien sûr à Thierry Degivry qui s’est engagé à fond dans ce syndicat puisqu’il y assure la vice-présidence aux finances.

Quelques remerciements encore……

Dans le domaine scolaire, je dois remercier Graziella Marchand et toute son équipe, qui travaillent activement à la Caisse des Ecoles pour permettre son bon fonctionnement et trouver les financements au profit des élèves de notre école. Ce sont des lotos, la brocante de juin, l’opération chocolat avant Noël, l’opération bulbes au printemps. Tout cela demande beaucoup d’énergie et elle n’en manque pas. Merci Graziella.

Un grand merci aussi à Jonathan qui est responsable des activités périscolaires. Cette année pour la première fois, nous avons eu droit à un marché de Noël du périscolaire. Merci Jonathan

Dans le secteur social, et celui de la solidarité, je dois remercier Nicole Goavec pour le travail de fourmi qu’elle effectue avec l’aide de Geneviève Duchemin, mais aussi de Francis Frappier et de toute l’équipe des bénévoles qui participent aux activités. En dehors des aides apportées aux personnes en difficulté, du repas traditionnel des anciens, de la galette qui va se tenir dans cette salle le 4 février prochain, Nicole et son équipe ont organisés en 2017 un petit voyage d’agrément à Montargis qui a été particulièrement apprécié. Merci Nicole et merci à toute l’équipe du CCAS.

Un dernier merci à l’ensemble du personnel communal, aux services techniques peu nombreux vis-à-vis des nombreuses tâches que nous leur confions, et qu’ils assument avec enthousiasme, au personnel des écoles très sollicité cette année avec des classes chargées, et au secrétariat qui va devoir en ce début d’année se passer de notre secrétaire générale qui s’est fracassée aux sports d’hiver et qui va être arrêtée durant plusieurs semaines.

Je ne peux terminer sans vous dire un mot de notre Communauté de Communes. Nous avons lancé en 2017 un PCAET. Vous ne savez probablement pas de quoi il s’agit. C’est un Plan Climat Air Energie Territorial. Il s’agit de prendre des mesures concrètes dans un certain nombre de secteurs, dont le but est de permettre :

  • Une diminution de nos consommations en énergie fossile, et un remplacement par des énergies renouvelables,
  • Une réduction des émissions de gaz à effet de serre,

En fait il s’agit tout simplement, si je puis dire, de lutter contre le changement climatique, en adaptant notre territoire à ces nouvelles contraintes. Je vous en parle, car nous allons, tout au long de cette année, mais aussi des années suivantes, faire de l’information autour de ce Plan pour le faire partager par l’ensemble des concitoyens de nos 14 communes. Ce n’est pas un problème que les élus peuvent régler seuls. Il s’agit bien là, d’une démarche globale de l’ensemble de la population.

Le second sujet dont je souhaitais vous parler s’agissant de la CCPL est une taxe dont vous n’avez probablement pas encore entendu parler, mais qui va toucher l’ensemble des foyers de nos 14 communes, en cette année 2018. Il s’agit de la taxe GEMAPI (GEstion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations). Issu du code de l’environnement qui a pris en compte les dérèglements climatiques, l’Etat a considéré que cette gestion devait se faire au niveau des intercommunalités. Une taxe représentant environ 15 € annuellement par foyer va donc être instituée au niveau de la CCPL. Elle sera perçue en même temps que les taxes foncières, et sera identique quelle que soit la commune. Cette taxe à Fontenay, était financée directement par la Commune, ce qui n’était pas le cas de toutes les Communes de la CCPL.

Avant de conclure, je voudrais enfin remercier l’ensemble des membres du Conseil Municipal pour le travail effectué durant cette année 2017. C’est une équipe vivante, qui souhaiterait toujours aller plus vite, voir nos réalisations s’achever plus rapidement, qui s’impatiente devant les lenteurs de l’administration, mais aussi devant les diminutions persistantes des dotations de l’Etat. Merci à chacun d’eux pour leur engagement auprès des Fontenaysiens, et l’aide qu’ils m’apportent en permanence.

Mesdames, Messieurs, permettez-moi pour terminer, d’emprunter à Jacques Brel, les vœux qu’il formulait sur Europe 1 en 1968, voilà donc 50 ans : Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir, et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants. Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque. Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille. Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable.

Bonne et heureuse année 2018

Merci de votre attention

Léopold LE COMPAGNON

                                                                                                                                        

Comments are closed.